May 14, 2021

Nous serons libres

 Dernier article de Mazin Qumsiyeh, résistant, militant et chercheur-universitaire (vous pouvez vous abonner à son site et aussi soutenir son muséum)

Un article sur mon blog le 12 mai 2021 :

http://popular-resistance.blogspot.com/2021/05/dignity.html

 

Au cours des dernières 48 heures, j'ai été interviewé dans de nombreux médias au sujet des événements qui se déroulent ici. Mon message, au-delà de leur dire ce qui se passe réellement sur le terrain, est simple : Il ne s'agit pas d'un "conflit", ni d'un différend frontalier, ni d'une question tribale ou religieuse. C'est simple : les dernières crises de colère du système colonial. Je m'attends à ce que les choses s'aggravent un peu (c'est toujours plus sombre avant l'aube). Bombarder des quartiers civils, tirer sur des manifestants non armés et mentir, est la marque de fabrique de toutes les rencontres entre les puissances coloniales européennes et les indigènes. Comme cela a été vrai en Afrique du Sud sous l'apartheid et en Amérique après la colonisation espagnole et britannique, c'est vrai en Palestine sous la colonisation juive européenne. Les responsables coloniaux comme le chef corrompu Benjamin Netanyahu (originaire de Mileikowsky en Pologne) sont fiers du soi-disant système de défense "Dôme de fer" contre les roquettes de la résistance palestinienne depuis Gaza (mais le dôme ne fonctionne que dans une mesure très limitée et est très coûteux). 40 000 dollars par missile du dôme de fer, plus de 1000 tirés la semaine dernière, ce qui signifie que les contribuables américains ont dépensé 40 millions de dollars rien qu'en missiles dépensés en une semaine. Les contribuables américains paient bien sûr la facture contre leur gré (grâce au lobby sioniste à Washington) pour défendre l'apartheid israélien (4 milliards de dollars par an en aide militaire - plus que l'aide étrangère américaine à l'Afrique subsaharienne et à l'Amérique latine réunies). Tout cela pour qu'Israël puisse poursuivre ses politiques illégales et racistes de nettoyage ethnique à Jérusalem et au-delà. Ainsi, les États-Unis continuent d'être complices de violations du droit international qui constituent des crimes de guerre et des crimes contre l'humanité (par exemple, 12 enfants tués par des armes fournies par les États-Unis en une seule semaine à Gaza). Mais la nouvelle équation a montré que nous avons dépassé l'époque où la puissance militaire, les murs et les armées pouvaient dicter l'avenir. Ce sont les gens qui dictent l'avenir. Les plus de 13 millions de Palestiniens (dont 7,5 millions de réfugiés et de personnes déplacées), soutenus par des centaines de millions d'êtres humains décents dans le monde, ne succomberont pas à la force brutale des colonisateurs/occupants/voleurs. Les sourires sur les visages des jeunes Palestiniens enlevés par des voyous lourdement armés (alias les forces de sécurité israéliennes) nous donnent à eux seuls l'espoir d'un avenir radieux. La Palestine sera libérée ! Des manifestations ont eu lieu non seulement dans des villes palestiniennes (occupées) comme Jaffa, Haïfa, Lod, Bethléem et Jérusalem, mais aussi dans plus de 100 autres villes, de Washington DC à New York en passant par Londres, Amman, Sanaa, etc. Tous les gens voient et ressentent la nécessité de libérer la Palestine - toute la Palestine. C'est également remarquable en dépit de la manipulation des grands médias qui tentent de cacher et d'obscurcir la situation (même lorsqu'ils font des reportages, ils parlent d'"affrontements" et cachent l'oppression coloniale contre le peuple opprimé) et des gouvernements qui collaborent, financent ou normalisent avec le régime d'apartheid. C'est l'une des causes les plus justes au monde qui n'est toujours pas résolue. Le dernier round a commencé le 12 avril lorsque les occupants israéliens ont commencé le dernier round pour tenter de restreindre les musulmans à Jérusalem dans leur effort incessant pour judaïser la ville. Pour moi personnellement, Jérusalem est ma ville. J'y ai été professeur de lycée et je vis dans une banlieue de Jérusalem appelée Bethléem (à 5 km du centre ville). Qu'Israël refuse à moi et à des millions d'autres personnes le droit de visiter notre ville (illégalement occupée selon le droit international) ne passera pas.

Nous serons libres. Je recommande au public israélien de décoloniser son esprit et de se débarrasser de l'illusion de la suprématie et de l'exceptionnalisme juif, de renvoyer les réfugiés et de s'asseoir avec nous pour forger un avenir de paix et de justice pour tous ! Les dômes de fer, les murs d'apartheid en béton, les illusions de détruire la troisième mosquée la plus sacrée de l'Islam, et toutes les autres "mesures" prises ne font que se retourner contre eux.

 

Voici trois articles tournés vers l'avenir que j'ai écrits il y a de nombreuses années, qui sont toujours d'actualité et me rappellent qu'il faut garder l'espoir. http://qumsiyeh.org/biologyofpeace/

http://qumsiyeh.org/peaceoneartheveninpalestine/

http://qumsiyeh.org/ofcowardicedignityandsolidarity/

 

Note de bas de page 1 : Sheikh Jarrah : Affrontements, bagarres, conflits - les euphémismes des médias occidentaux pour désigner la violence d'Israël https://www.middleeasteye.net/opinion/sheikh-jarrah-israel-palestine-western-media-coverage-euphemism

Note de bas de page 2 : Danse tourmentée du colonisateur https://mondoweiss.net/2021/04/the-tormented-dance-of-the-colonizer-peter-beinart-liberal-zionism-and-the-battle-for-palestine/

 

Note de bas de page 3 : Le 9 mai 2011, Haaretz a publié que le directeur général du ministère de la Défense, le major-général (réserviste) Udi Shani, a déclaré qu'Israël prévoit d'investir près d'un milliard de dollars dans les années à venir pour le développement et la production des batteries du Dôme de fer. "Nous n'abordons plus cela en termes de capacités opérationnelles initiales, mais nous définissons l'objectif final d'absorption des systèmes, en termes de calendrier et de fonds. Nous parlons de [disposer] de 10 à 15 batteries Dôme de Fer. Nous allons investir près d'un milliard de dollars à cet effet. C'est l'objectif, en plus des 205 millions de dollars que nous avons investis dans le projet.

 

No comments:

Post a Comment